Que faire avec ces panais, ces oignons et ces poireaux?

Pour les chanceux à qui il reste une ou deux courges du panier d’hiver, il existe une recette qui utilise des poireaux, du panais et des oignons… ça tombe bien car c’est ce qu’il y avait dans le panier cette semaine. Pour les curieux, c’est par ici!!

Que de radis noirs!!!!

La caricature veut qu’un abonnement à une AMAP rime parfois avec raz-de marée de radis noirs….ce qui a été notre cas hier!!!! Pas de panique: vous trouverez dans cet article des idées pour se régaler avec ces petites merveilles.

Devant cette « urgence », en attendant le nouveau site de l’AMAP qui aura un petit moteur de recherche de recettes par ingrédient, nous allons utiliser des liens cliquables vers des documents pdf, et tant pis pour le référencement!

Pour en revenir à nos radis, vous y aviez certainement pensé: des rondelles de radis noirs avec un bon chèvre frais à tartiner, ou encore le délicieux fromage frais de la Fouardière font une entrée délicate et vitaminée. Délicieux aussi, mais plus onéreux: disposer des oeufs de poisson sur les rondelles de radis.

Pour en garder un peu pour plus tard, vous pouvez  transformer les radis en pickles, avec une nette préférence pour le vinaigre de framboise. Le vinaigre de cidre donne un « vrai goût de terroir » que seuls les palais avertis peuvent apprécier.

Pour avoir l’impression de voyager un peu avec ce légume terriblement local, on peut se tourner vers la cuisine japonaise. Celle-ci regorge de recettes pour des radis « daikon », que l’on peut (certainement) adapter aux radis noirs, mais qui nécessitent quelques ingrédients spécifiques, pas franchement locaux.

On peut ainsi essayer la salade japonaise carottes daikon

ou encore les daikon steaks.

Et si on a laissé « mûrir » un peu le stock, on peut toujours l’utiliser à la place des navets dans la recette de crème de navets. Le choix du bouillon est très important, et la cuillère de farine (ou de fécule) va permettre d’obtenir une texture acceptable.

J’espère que mon enthousiasme pour ce légume aura été communicatif et que ceux qui ont lâchement abandonné leur sac de radis dans le panier d’échange le regretteront, car j’ai cru comprendre que c’était la dernière livraison de radis noirs de la saison…